Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
gecina Retour

Gecina

Date de création : 1959

Activités : Immobilier locatif

Effectif : 720

Site web : www.gecina.fr

Siège social : 16, rue des Capucines 75002 PARIS

Gecina est une société d’investissements immobiliers cotée sur Euronext Paris.

Au 30 juin 2012, le groupe détient et gère un patrimoine immobilier de 11,6 milliards d’euros, réparti dans le secteur des bureaux, des résidences-étudiants, du résidentiel, des immobiliers de santé et des hôtels.

Gecina détient un patrimoine de bureaux de 1 million de m² estimé à 6,8 milliards d’euros.

La marque des résidences-étudiants du groupe Gecina est représentée par Campusea, avec dix résidences en exploitation.

Gecina opère dans le secteur de l’immobilier de santé depuis 2005, essentiellement dans les murs de cliniques et les maisons de retraite médicalisées.

Le patrimoine résidentiel de Gecina est estimé à 3,2 milliards d’euros. Il se compose de près de 11 000 appartements.

Gecina a développé un patrimoine avec des actifs hôteliers et de loisirs de haut standing, loués par des opérateurs majeurs. Avec cinq hôtels, ce patrimoine est estimé à 276 millions d’euros.

Le patrimoine de Gecina est situé à 86% en Ile de France.

Historique

Gecina a été créé en 1959, originairement dénommé Groupement pour le Financement de la Construction (GFC), sous la forme d’une Société d’Investissements Immobiliers. A la même époque, une vingtaine de sociétés d’investissements immobiliers sont créées sous l’impulsion de l’Etat. Près de 80% de ces sociétés vont subir une absorption pour donner le Groupe en sa forme actuelle. L’objectif commun de toutes ces sociétés d’investissements immobiliers est d’arriver à gérer en bon père de famille les patrimoines d’habitation. A partir de 1970, afin de pouvoir se développer et gagner de l’influence dans leur domaine, les sociétés d’investissements immobiliers commencent à se regrouper. Sefimeg prend le contrôle d’Ufimeg, de Cofimeg et de Fourmi Immobilière ; UIF et Ugimo fusionnent ; Simco absorbe Sagimo, UPH, Immindo, Cogifi et SIPM. Les AGF regroupent leurs principales foncières dans la société GFII qui est absorbé par GFC en 1991. A la fin des années 80, grâce aux opérations de fusions et d’absorptions, le groupement des sociétés d’investissements immobiliers ne comptent plus que douze sociétés. Vers la fin des années 90, GFC prend le contrôle de Foncina, puis de Foncière Vendôme et UIF. Le 18 décembre 1998, GFC prend la dénomination de Gecina. En 1999, Gecina absorbe Sefimeg et Immobilière Batibail. Le groupe devient un leader dans son domaine. En 2003, Gecina acquiert Simco et profite de la mise en place d’un nouveau statut fiscal des Sociétés d’Investissement Immobilier Cotées (SIIC), mettant en place une exonération des bénéfices à l’impôt sur les sociétés avec conditions de distribution à hauteur de 85%. Il devient la première foncière française.